Passer au contenu

Solas

La quintessence de la foi chrétienne

Economisez 50% Economisez 50%
Prix public 15,90 €
Prix public 15,90 € - Prix public 15,90 €
Prix public 15,90 €
Prix actuel 7,95 €
7,95 € - 7,95 €
Prix actuel 7,95 €
Prix TTC

Qu’est-ce que la foi chrétienne? Avec toutes les traditions qui se réclament du nom de « chrétien », il peut paraître audacieux de tenter de définir la foi chrétienne au singulier. Ne devrait-on pas plutôt en parler au pluriel?

S’il est vrai que la foi dite chrétienne ne se limite pas à une seule tradition, il est faux de croire que toutes les traditions représentent la foi chrétienne authentique. Que faut-il pour avoir la vraie foi qui vient de Christ? Faut-il être dans la continuité historique d’une institution qui remonte jusqu’aux apôtres? Faut-il appartenir à un courant qui aurait restitué la vraie foi? Peut-être doit-on recevoir une révélation directe de la part du Seigneur ou encore appartenir à un groupe qui seul possède la vérité?

Seule la Bible, la Parole écrite de Christ, peut nous conduire dans la foi chrétienne authentique. Bien entendu, cette Parole est interprétée par différentes personnes qui ne partagent pas toutes la même compréhension. Dans ce petit ouvrage, Pascal Denault expose la quintessence de la foi chrétienne à partir des Écritures. Cependant, ce livre examine les Écritures selon qu’elles ont été comprises et affirmées par l’Église du Christ au cours de son histoire.

Jésus a promis de bâtir et de garder son Église (Mt 16.18). Il me paraît donc nécessaire de recevoir le témoignage de l’Église sur les Écritures puisque c’est par celle-ci que Dieu a élevé la vérité dans le monde (1 Tm 3.15). Cette démarche ne signifie pas que l’Église a été infaillible dans son interprétation de la Parole de Dieu, mais simplement que nous devons tenir compte de son interprétation pour pouvoir affirmer la foi chrétienne.

L’Église a-t-elle conservé une même foi tout au long de son histoire? Certains diront qu’une rupture importante eut lieu au 16e siècle lors de la Réforme protestante. Une question s’impose donc: la Réforme fut-elle un écart de la foi chrétienne ou un retour à celle-ci? Les réformateurs, quant à eux, avaient la conviction non pas de s’éloigner de l’enseignement passé de l’Église, mais d’y revenir. C’est pour cette raison qu’en plus de citer abondamment la Bible pour expliquer la foi chrétienne, ils citaient les pères de l’Église afin de démontrer que la Réforme était un retour à la foi de l’Église. En fait, les réformateurs croyaient que le christianisme sophistiqué hérité du Moyen-âge était une déviance de la foi chrétienne authentique, biblique et historique.

La Réforme n’a pas eu à réformer les dogmes tels que la christologie ou la Trinité puisque sur ces questions l’Église ne s’était pas éloignée des premiers grands conciles chrétiens où ces questions furent abordées et fixées à la lumière de la Bible. Ce qui était au cœur de la Réforme protestante était autre chose ; il s’agissait de l’Évangile. Sur quelle base doit-on définir l’Évangile? Comment l’homme est-il sauvé? Qu’est-ce que la grâce de Dieu? Que signifie l’œuvre de Jésus-Christ? Ayant eu le privilège d’étudier la théologie et d’examiner ces choses durant une bonne période de ma vie, je partage la même conviction que celle des réformateurs concernant les vérités fondamentales de la foi chrétienne. J’écris ce livre avec la conviction que l’Évangile prêché et expliqué par les réformateurs était l’Évangile de Jésus-Christ et des apôtres.

Au terme de la Réforme du 16e siècle, on pouvait résumer l’enseignement de celle-ci par cinq affirmations. Ces cinq affirmations sont la quintessence de l’Évangile. Elles sont cinq expressions en latin qui définissent l’essentiel de la foi chrétienne. Sola Scriptura: l’Écriture seule est le fondement du christianisme authentique. La Bible est l’unique Parole de Dieu et elle constitue la seule règle de notre foi. Sola fide : la foi seule est le moyen par lequel Dieu justifie l’homme. Aucune autre chose ne peut le justifier devant Dieu. Sola gratia : la grâce seule est à l’origine du salut de l’homme. Seule la grâce de Dieu explique la cause, l’efficacité et la durée du salut de Dieu pour l’homme. Solus Christus : Christ seul, le Fils de Dieu et l’unique médiateur entre Dieu et les hommes peut sauver l’homme. Il n’y a sous le ciel aucun autre nom par lequel nous pourrions être sauvés. Soli Deo gloria : à Dieu seul la gloire pour ce salut magnifique. L’homme ne peut qu’être reconnaissant pour son salut puisque Dieu seul en est l’auteur.

Ces cinq solas résument l’essence de la foi chrétienne. Ils sont fondés sur la doctrine de Dieu comme seul souverain, le Créateur et le Rédempteur des hommes. Ils présentent le glorieux Évangile du Père, du Fils et du Saint-Esprit qui a racheté sa création. Et ils proclament sa Parole immuable, efficace et éternelle. Plaise au Seigneur d’utiliser ces quelques pages comme la voix de son ancien prophète qui proclamait à Israël:

« Ainsi parle l'Éternel :
Placez-vous sur les chemins, regardez,
Et demandez quels sont les anciens sentiers, Quelle est la bonne voie ; marchez-y,
Et vous trouverez le repos de vos âmes! »
— Jérémie 6.16

À propos de Pascal Denault

Pascal Denault est pasteur de l’Église évangélique de Saint-Jérôme, une assemblée de confession réformée baptiste. Il a obtenu un baccalauréat et une maîtrise en théologie à la Faculté de théologie évangélique de Montréal (2001-2011). Il élève quatre enfants avec son épouse Caroline et il est l’auteur du site unherautdansle.net et blogue sur leboncombat.fr.

Table des matière du livre

Introduction

  1. Sola Scriptura 
  2. Sola Scriptura et non solo Scriptura
  3. Sola fide, la justification
  4. Sola fide, la foi
  5. Sola gratia
  6. Sola gratia, la nécessité de la grâce
  7. Sola gratia, la cause de la grâce
  8. Sola gratia, la portée de la grâce
  9. Sola gratia, l’efficacité de la grâce
  10. Sola gratia, la durée de la grâce
  11. Solus Christus
  12. Soli Deo gloria, la gloire de Dieu
  13. Soli Deo Gloria, l’adoration en Église
  14. Soli Deo gloria, la vie des adorateurs

Conclusion

Ils recommandent Solas: la quintessence de la foi chrétienne

Clair, équilibré, fondamental, et pertinent. Il traite de questions essentielles et proprement vitales pour l’Église. Les vérités présentées, explicitées et défendues sont en effet au centre de la vie croyante, individuelle et communautaire : l’Écriture sainte, son statut, son interprétation ; le salut (et en son coeur la justification par la foi seule), sa nature, son fondements, ses conditions, l’oeuvre du Seigneur Jésus et sa centralité, Dieu et sa grâce, Dieu et sa gloire.
Amar Djaballah, Ph.D. Doyen et professeur, Faculté de théologie évangélique, (Université Acadia) Montréal, Québec

Le pasteur Denault présente plus qu’une simple recherche historique. Il affirme à juste titre que l’Évangile prêché par les apôtres et les pères de l’Église et plus tard par les réformateurs est le même message qui doit être prêché aujourd’hui afin que des hommes et des femmes perdus et sans espoir puissent trouver la vie éternelle et l’espérance.
Michael A.G. Haykin, Th.D. Professeur d’histoire de l’Église, Southern baptist theological Seminary, Louisville, Kentucky

Pascal Denault, dans ce petit livre, a le grand mérite de nous conduire à l’essentiel et de rappeler aux chrétiens d’aujourd’hui qu’il s’agit d’une question de fond, de vie et de mort, car notre salut en dépend.
Paul Wells, Ph.D. Professeur émérite de la Faculté Jean Calvin, Aix-en-Provence, France

Informations techniques :

Format : 140 mm x 215 mm x 15 mm [Broché]

Editeur : CRUCIFORME

Date de parution :

Nombre de pages : 206

UGC LIV-20211201-042

Customer Reviews

No reviews yet
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)