Passer au contenu

Libre de le dire

Fondements et enjeux de la liberté de conscience et d'expression en France

par CNEF
ACTIVEZ VOTRE ALERTE !
Economisez 50% Economisez 50%
Prix public 11,90 €
Prix public 11,90 € - Prix public 11,90 €
Prix public 11,90 €
Prix actuel 5,95 €
5,95 € - 5,95 €
Prix actuel 5,95 €
Prix TTC

Saviez-vous que la laïcité fut inventée au XVIIe siècle par un chrétien?

Victime de la persécution, le puritain Roger Williams dut fuir l’Angleterre et c’est en Amérique, au moment de fonder l’État de Rhode Island qu’il a évoqué le «mur de séparation» entre l’Église et l’État – formule que Thomas Jefferson, 3e président des États-Unis, rendra célèbre.

La Laïcité fut donc créée non pas hors ou contre la religion, mais au cœur d’une réflexion chrétienne sur le bien vivre ensemble. Ce chrétien ardent et militant pour sa foi ne défendait pas seulement sa propre religion, mais souhaitait étendre cette liberté de conscience et d’expression à tous.

Cet ouvrage se veut une réflexion de fond conduite par six experts dans les domaines théologique, historique, philosophique, sociologique et juridique.

Points forts

+ une réflexion de fond conduite par six experts

+ un point de vue théologique et philosophique

+ une approche historique, sociologique et juridique

+ un fascicule accessible au plus grand nombre

À propos des auteurs

Louis Schweitzer, né en 1952, est pasteur baptiste et théologien. Il enseigne l’éthique et la spiritualité à la Faculté libre de théologie évangélique de Vaux-sur-Seine, et donne les cours sur les Églises évangéliques à l’institut supérieur d’études oecuméniques de Paris. Il a été membre du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) de 2009 à 2013.

Jacques Buchhold, théologien, est doyen de la Faculté libre de théologie évangélique (FLTE) de Vaux-sur-Seine. Avec un DEA en théologie, il a été tour à tour missionnaire, puis pasteur implanteur d’Églises à Lyon et à Paris. Il a ensuite oeuvré à la traduction de la Bible du Semeur avant de s’engager dans l’enseignement. Depuis 1993, il est professeur à la Faculté de théologie de Vaux-sur-Seine. Président pendant plusieurs années de l’Association francophone européenne de théologiens évangéliques, il est aujourd’hui président du comité théologique du Cnef.

Jean-Yves Carluer est né dans une famille protestante du Finistère. Agrégé, maître de conférences honoraire en Histoire à l’Université de Bretagne Occidentale à Brest, il a consacré sa thèse aux protestants bretons (xvie–xxe siècles), soutenue en 1992 à Rennes. Il a rédigé ou dirigé des ouvrages et publié plusieurs dizaines d’articles consacrés à l’histoire religieuse, en particulier dans le Bulletin de la Société de l’histoire du protestantisme français. On lui doit aussi plusieurs articles et ouvrages relatifs à l’histoire sociale. Il anime également un blog de recherches. Jean-Yves Carluer est marié et père de quatre enfants, tous enseignants. Il a huit petits-enfants.

Charles-Éric de Saint Germain, père de famille de quatre enfants, est ancien élève de l’ENS Fontenay, agrégé et docteur en philosophie. Marqué par l’idéalisme allemand (Kant et Hegel), il est spécialiste de philosophie moderne. Sa philosophie valorise la subjectivité et ses droits, d’où son intérêt parallèle pour l’existentialisme (Augustin, Pascal, Kierkegaard et Heidegger notamment) ou pour la théologie protestante. Il oeuvre actuellement en classes préparatoires B – L (lettres et sciences sociales) à Nancy, après avoir enseigné à l’université Lyon-III, à l’université de Nantes et aux «maristes» à Lyon. Il a déjà publié plusieurs ouvrages, dont Un évangélique parle aux catholiques et Cours particuliers de Philosophie I et II.

Prisca Robitzer s’intéresse depuis 2002 à la laïcité française. Son travail de recherche de doctorat a porté sur la construction mentale de la laïcité et s’est concentré sur la mise en évidence des mécanismes idéologiques à l’oeuvre. À l’École pratique des hautes études, elle a notamment bénéficié de la direction de Jean Baubérot, professeur émérite en histoire et sociologie de la laïcité, et de Pascal Moliner, professeur de psychologie sociale. Bénévole active, elle est régulièrement sollicitée pour donner des conférences, des enseignements ou écrire des articles sur la laïcité. Prisca Robitzer est aussi titulaire d’un master 1 de théologie à la Faculté Jean Calvin et responsable pédagogique d’une formation de théologie en Bretagne. Prisca Robitzer est mariée, mère de trois enfants et membre d’une Église protestante évangélique à Brest.

Nancy Lefèvre est juriste de la commission juridique du Cnef. Elle traite des questions juridiques liées aux activités des Églises et des œuvres chrétiennes en France. Sa pratique de droit privé s’allie à un fort intérêt pour les libertés fondamentales et les droits de l’homme sur un plan national, européen et international. Auparavant juriste d’affaires dans un grand groupe bancaire, elle a poursuivi ses études en droit des affaires internationales en France puis aux États-Unis. Elle répond actuellement aux questions juridiques du Cnef et de ses membres, administre le site dédié et coordonne les publications de la commission comme La Laïcité française. Elle participe activement à la campagne Libre de le dire, qui correspond à ses convictions de défense des libertés. Nancy Lefèvre est mariée, mère de quatre enfants et membre d’une Église évangélique à Montpellier.

Libre de le dire dans la presse

Ils recommandent Libre de le dire

Dans le droit fil de cette histoire, le Conseil national des évangéliques de France a décidé de mener campagne sur ce thème sous le libellé «Libre de le dire». Il espère contribuer à la réflexion sur cet acquis si précieux de nos sociétés démocratiques. À un moment où la peur des religions obscurcit le discernement et conduit certains dirigeants politiques à vouloir aseptiser la sphère publique de tout discours religieux, nous voulons redire qu’il n’y a pas de démocratie digne de ce nom sans réelle liberté de conscience et d’expression.

 Étienne Lhermenault, Président du Cnef

Non, la laïcité n’a pas pour objet d’intimer aux individus l’ordre de garder pour eux leurs convictions philosophiques ou religieuses, mais bien plutôt d’en permettre l’expression de façon apaisée et constructive. C’est bien dans cet esprit, respectueux des choix d’autrui, mais libres dans l’expression de toutes leurs convictions, que les protestants évangéliques veulent contribuer au débat public.

 Daniel Liechti, Vice président du Cnef

Table des matières

Préface (Étienne Lhermenault)
Nos auteurs

  1. Une parole chrétienne dans un monde laïque (Louis Schweitzer)
  2. Le terreau théologique: L’héritage professant de la laïcité (Jacques Buchhold)
  3. Liberté de dire, liberté de croire: Deux siècles de défi évangélique (1815–2015) (Jean-Yves Carluer)
  4. Liberté de conscience et de religion aujourd’hui: Plaidoyer pour une «laïcité ouverte» (Charles-Éric de Saint Germain)
  5. La France, «libérée pour la liberté»? (Prisca Robitzer)
  6. Libertés de conscience et d’expression: D’une haute reconnaissance juridique à de fragiles équilibres (Nancy Lefèvre)

Conclusion (Daniel Liechti)

Informations techniques :

Format : 130 mm x 210 mm x [Broché]

Editeur : BLF EDITIONS

Date de parution :

Nombre de pages : 160

ISBN 9782362492853
SKU LIV-20211013-103

Customer Reviews

Based on 7 reviews
86%
(6)
14%
(1)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
J
Jacques
très satisfait

contenu très intéressant et équilibré. MERCI

N
Nirina
Bon livre

Bon livre, nécessaire pout tous chrétiens dans leur témoignage de tous les jours, bravo

M
Martine
Indispensable pour tous chrétiens aujourd'hui

La liberté de conscience qu'est ce que c'est finalement? D'où vient elle? La liberté d'expression est chère à nos cœurs mais pourquoi? Ce livre a le mérite de nous faire replonger aux racines et de découvrir plusieurs auteurs avec leur regard spécifique sur ces thèmes. Cela nous donne un excellent outil de réflexion et d'actions à venir dans notre environnement.

M
Martine
Fondements et enjeux de la liberté de conscience et d'expression en France

Excellent, de plus c'est un collectif, donc plusieurs auteurs qui donnent leur avis selon leur sensibilité. Instructif et nécessaire pour se réapproprier dans notre société actuelle la liberté de conscience et d'expression, pour pouvoir l’exercer au mieux.

M
Martine
Libre de le dire

La liberté de conscience et d'expression est si chère au peuple protestant évangélique. Mais pourquoi? Ce livre a le mérite d'effectuer un travail de mémoire et de transmission de savoir. Un petit bijou qui nous replonge dans ces libertés qui sont hélas de plus en plus rognées dans notre société contemporaine. Pour les défendre que dirons nous? Ce livre a le mérite de nous rafraîchir la mémoire certes, mais aussi de comprendre le pourquoi du comment. Il nous oblige à réfléchir et à se poser pour à notre tour élever nos voix et défendre ces libertés chèrement acquise mais si fragiles. A lire vite, on a besoin de témoins formés et éclairés sur ces points!!!

Feuilletez l'ouvrage